Eco-pâturage urbain

Dans la continuité des actions menées en faveur de l’environnement, la Municipalité a décidé de se lancer dans l’éco-pâturage sur son territoire afin de valoriser ses grands espaces verts non utilisés autour des habitations, en réhabilitant la biodiversité et en créant du lien social. L’éco-pâturage est une méthode d’entretien naturelle des espaces verts qui consiste à remplacer l’utilisation des machines mécaniques par celle des d’animaux herbivores (moutons, chèvres…). Il représente une alternative vertueuse à la fois écologique et économique à l’entretien des espaces verts.

Les avantages sont multiples :

  • protection anti-incendie
  • Protection de la biodiversité (faune et flore)
  • Contrôle de la prolifération des espèces invasives
  • Réduction des déchets de tonte
  • Diminution des coûts de gestion des endroits peu accessibles aux engins classiques
  • Entretien plus régulier d’une parcelle

 

Eco-pâturage au quartier Buquet Bel Air

Depuis l’été 2020, les habitants du quartier Buquet-Bel Air ont fait la connaissance de leurs drôles de nouveaux voisins : un troupeau de sept moutons d’Ouessant ! Il s’agit d’un éco-pâturage mis en place par le bailleur Habitat 76, en partenariat avec l’association Okotop. Ces moutons sont installés au pied des immeubles, sur une parcelle d’environ un hectare protégée par 400 mètres de clôtures. Ils restent au moins 2 mois sur place. Ils repartent courant novembre pour la trêve hivernale, et reviennent au printemps lorsque l’herbe est abondante. Un suivi des animaux est effectué également toutes les semaines pour vérifier leur état de santé. Un 1er troupeau est arrivé le 12 juin, constitué de béliers de la race solognote. De taille moyenne, ils font partie d’une espèce en voie de disparition, originaire des Marais de Sologne, qui donnent moins de laine et moins de viande, mais qui sont très résistants. Depuis l’année dernière, les riverains ont adopté leurs nouveaux voisins, petits et grands viennent leur rendre visite très régulièrement ! Rappelons tout de même qu’il faut préserver leur espace de vie et ne pas pénétrer dans leur enclos, et ne pas les nourrir non plus car l’herbe leur suffit.

Rappelons tout de même qu’il faut préserver leur espace de vie et ne pas pénétrer dans leur enclos, et ne pas les nourrir non plus car l’herbe leur suffit.

Consignes et précautions

Les précautions à respecter sont rappelées sur des panneaux posés sur la clôture, avec deux numéros d’astreinte à contacter en cas de problème : 06 08 65 05 33 ou 06 34 57 11 44.

Eco-pâturage sur le Merlon de la Sud 3

Pour se lancer dans l’aventure de l’éco-pâturage, la Ville a choisi de faire appel à un éleveur local. Bernard Jeanpierre est un jeune éleveur de chèvres et de mouton à son compte depuis 3 ans aux Essarts à Grand-Couronne. Il dispose d’un cheptel de 50 bêtes qu’il élève pour leur viande. Il s’agit d’un élevage à taille humaine orienté sur les circuits courts et vend sa production directement aux particuliers. Dans le cadre de ce partenariat, la Ville prête le terrain à M. Jeanpierre et en échange, l’éleveur procède à un entretien régulier du Merlon de la sud 3 avec ses animaux. L’éco-pâturage a été installé le 21 avril 2021 le long du Merlon de la sud 3.

Le troupeau est composé de 15 bêtes :

  • 6 chevreaux
  • 2 chèvres
  • 1 bouc
  • 4 brebis
  • 1 bélier
  • 1 agneau

Ils sont accompagnés par un chien de race Berger du Caucase qui va veiller sur eux. Tout ce petit monde s’est bien acclimaté à son nouvel espace de vie, et les habitants sont déjà nombreux à être venus les admirer.

En plus du plaisir des yeux, les animaux vont jouer un rôle important dans la préservation de la biodiversité et dans l’entretien de cette parcelle, sujette les étés passés à des départs de feu. Il est bien sûr essentiel de respecter leur tranquillité et les consignes affichées sur place (disponibles également en braille). La composition du troupeau est susceptible d’évoluer au fil du temps, en fonction de l’évolution des conditions climatiques et de la végétation.