Suivez-nous sur : L'accessibilité

Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / Projet Amazon

Services en ligne

Projet Amazon

Vendredi 27 novembre au matin, des tags et des autocollants « Stop Amazon » ont été découverts à différents endroits de la commune. Les équipes des services techniques de la Ville se sont mobilisées pour nettoyer au plus vite l’espace public suite à cet acte de vandalisme, auquel le maire Joël Bigot a tenu à réagir :

"J’ai reçu à leur demande, et sans hésiter, l’association «Stop Amazon » pendant 1 heure il y a quelques jours. Nos échanges ont été courtois, chacun écoutant les positions et arguments de l’autre. Aussi ma surprise et ma déception a été grande lorsque nous avons découvert ce matin, dans plusieurs endroits de la ville, des tags de peinture et des autocollants affichant clairement une action de «Stop Amazon».

Ce n’est pas vraiment ma conception du dialogue et de l’expression des idées que de polluer l’espace public et obligeant les agents municipaux à nettoyer tout cela ! Est-ce cela l’image d’une planète plus propre à laquelle nous aspirons ? Je constate donc qu’il y a les discours et les faits qui sont malheureusement moins glorieux ! Dans mon combat pour l’emploi, je respecte les personnes qui n’ont pas le même point vue que le mien ! Aussi mesdames et messieurs les membres de « Stop Amazon » respectez aussi notre cadre de vie avant de nous donner des leçons !  Je me réserve le droit de déposer une plainte".

Joël Bigot, Maire de Petit-Couronne

Projet Amazon : le maire signe le permis de construire

Le Maire Joël Bigot a signé le permis de construire donnant le feu vert de la Ville pour l’implantation d’un entrepôt logistique de 160 000 m² sur le site de l’ancienne raffinerie, le 18 novembre dernier. Ce projet pourrait déboucher sur l’installation d’Amazon sur notre commune, avec la création potentielle de 1500 emplois. Cette signature est la suite logique de l’avancement du dossier, qui a reçu l’avis favorable unanime du conseil municipal le 15 octobre dernier. L’enquête publique a débouché sur un avis favorable du commissaire-enquêteur le 20 octobre. Le démarrage des travaux ne pourra se faire qu’une fois l’autorisation d’exploiter délivrée par le Préfet, qui a souhaité prolonger son délai de réflexion : il donnera sa réponse prochainement, au plus tard en juillet 2021.

Retrouvez la déclaration de Joël Bigot lors du conseil municipal du 15 octobre, qui explique son soutien au projet.

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes
 
Haut de page