Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / Projet industriel

Services en ligne

Projet industriel

Depuis quelques mois, d’importants travaux sont menés dans l’ancienne zone de stockage de la raffinerie. Le groupe Bolloré Energy y construit son nouveau Dépôt Rouen Petit-Couronne (DRPC), qui sera opérationnel à l’automne 2017.

Le projet DRPC est né en 2015, quand Bolloré Energy a racheté la zone de stockage de l’ancienne raffinerie à Valgo, repreneur de l’ensemble du site. Il s’agit de la partie Est du site, dite « zone du Milthuit ».

«Notre projet est de construire un dépôt civil commercial ouvert aux clients qui souhaitent stocker des produits pétroliers» explique Hakim Britel, président de DRPC et directeur général adjoint de Bolloré Energy. Cela concerne tous types de produits pétroliers(hors pétrole brut) : gazole, SP95 et SP98, fioul domestique,carburéacteur pour avions, biocarburants… et dans un second temps également des engrais liquides. «Nous serons un prestataire de stockage, et le DRPC sera notre plus grande plateforme logistique en France» ajoute Hakim Britel.

Trois blocs de travaux

Les travaux d’aménagement du site sont en cours et avancent à grands pas, pour une mise en exploitation prévue à l’automne prochain. Ces travaux sont majoritairement réalisés par des entreprises locales. Trois chantiers sont menés en parallèle :

♣ la construction d’une nouvelle gare routière de 12 hectares, le long de la route départementale qui relie Petit-Couronne et Grand-Couronne. Les travaux de terrassement sont terminés, et les postes de chargement commencent à sortir de terre. Cette gare routière sera équipée de bureaux, et d’un local pour les chauffeurs.

♣ la construction de canalisations au niveau du boulevard Cordonnier permettant de relier le DRPC à la Seine, pour acheminer les livraisons de produits pétroliers arrivant par bateaux

♣ la rénovation des cuves de stockage de l’ancienne raffinerie et du réseau de tuyaux (soudure, peinture…)

Double réseau de transport

Pour acheminer et expédier les produits stockés, le DRPC vas’appuyer sur un double réseau de transport :

♦ le réseau des pipelines de la société Trapil, qui permettra de recevoir  des produits en provenance des raffineries et des dépôts du Havre, et d’expédier des produits vers l’Est de la Normandie(, Région Parisienne, Région Grand Est, aéroports…)

♦ le transport par camions citerne, grâce à la nouvelle gare routière, vers la Normandie, et les Hauts de France

 

Respect des normes de sécurité

«DRPC se construit en parfaite conformité avec les exigences de sécurité, de sûreté, de protection de l’environnement, sous le regard attentif de la DREAL »précise Hakim Britel. « Toutes les études de danger ont été réalisées, et les installations présentant potentiellement le plus de risques sont situées au centre du site et ne sortent pas de l’emprise du dépôt, pour éviter tous risques pour la population. Et concernant la phase actuelle de travaux, nous avons mis en place une démarche HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement) ambitieuse pour assurer la sécurité des personnes travaillant sur le site ».Avec l’implantation de ce nouveau dépôt d’envergure, Bolloré Energy compte s’investir et s’affirmer comme un nouvel acteur majeur de la vie de la commune. 

Encadré

Le projet DRPC en chiffres

♦ une capacité de stockage de 630 000 m3 sur un site de 170 hectares

♦ un investissement 100 millions d’euros de la part de Bolloré Energy

♦ jusqu’à 500 travailleurs sur le chantier

♦ 30 emplois créés sur le site en phase d’exploitation

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes
 
Haut de page