Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / Mémoire de Verdun

Services en ligne

Mémoire de Verdun

Artillerie de la Bataille de Verdun

A l’occasion d’une cérémonie commémorative exceptionnelle, la Ville rendra hommage aux anciens combattants et tous ceux qui y ont perdu la vie dont les Couronnais Emile Raould, Gabriel Quemin, Maurice Chandelier et Adolphe Quemin inscrits sur le Monument aux Morts. Retour sur la bataille la plus emblématique de la Grande Guerre.

Août 1914, la Première Guerre Mondiale est déclarée. Dès 1915 la guerre des tranchées fait rage. 1916, la guerre des positions s’engage. Les Allemands enlises dans le conflit décident d’attaquer le 21 février 1916 la région fortifiée de Verdun  choisie pour son enjeu stratégique et sa valeur symbolique (elle compte 22 forts). Il y a 100 ans, le matin du 21 février, un déluge de feu et d’acier s’abattait sur les forts de Verdun et sur les tranchées où sont planquées trois divisions françaises de Poilus,marquant le début d’une bataille. L’enfer durera 300 jours et 300 nuits. Sous l’impulsion du Général allemand Falkenhayn, un million d’obus sont pilonnés sur les troupes françaises pendant plus de 8 heures. Les Poilus résistent héroïquement au premier choc, malgré la perte du Fort de Douarmont.

Très vite, le Général Pétain organise la riposte par un système de rotations successives de soldats au front. Il met en place une liaison avec Bar-le-Duc à l’arrière. En 24 heures, 6000 camions montent vers le front en empruntant cette «Voie sacrée».L’assaut allemand est repoussé et la brèche colmatée. Les attaques vont se renouveler pendant plusieurs mois sans relâche.

Pendant 10 mois, du 21 février au 19 décembre, plus de 60 millions d’obus sont tirés des deux côtés. Au total, 700 000 hommes sont tués, blessés ou disparus et 9 villages définitivement rayés de la carte. La bataille de Verdun sera sans conteste la plus meurtrière des batailles de la Grande Guerre après l’offensive de la Somme. Elle marquera durablement les mémoires françaises tant par l’ampleur des moyens déployés que les pertes subies et les souffrances endurées. 70 divisions sur 95 que comptait l’armée française ont combattu à Verdun et 80% des pertes furent provoquées par l’Artillerie.

Commémoration du Centenaire à Petit-Couronne

La commémoration du Centenaire de la Bataille de Verdun aura lieu le dimanche 29 mai 2016 au cimetière, rue du 11 Novembre. 

♦ Rassemblement au cimetière : 10h30

♦ Dépôt de gerbes au Monument aux Morts : 10h45

♦ Discours à la salle Louise Michel : 11h

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes
 
Haut de page