Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / Halte aux déchets sauvages

Services en ligne

Halte aux déchets sauvages

Depuis plusieurs mois, une recrudescence de dépôts sauvages de déchets en tous genres est à déplorer à différents endroits de la commune. La Municipalité se mobilise pour lutter contre ce fléau, et appelle au civisme de tous.Ces déchets s’amoncellent surtout au niveau des entrées et sorties de ville côté Sud 3, rue de la Pierre d’Etat, et rue du Madrillet, provoquant la colère et l’indignation de nombreux Couronnais. Cette pollution visuelle dégrade notre cadre de vie et rajoute à la morosité ambiante. Ces déchets peuvent également être dangereux et nocifs pour l’environnement. En effet, aux côtés de déchets ménagers « courants », on trouve également des déchets provenant de professionnels, comme des plaques de fibrociment contenant de l’amiante. Il faut savoir que les professionnels facturent à leurs clients des frais de destruction pour ces déchets, et qu’ils devraient être déposés dans des structures adéquates.

Mobilisation des élus municipaux

Les élus municipaux ont interpelé les partenaires qui sont en charge de l’entretien des zones concernées pour trouver des solutions :

♦  la Direction Interdépartementale des Routes Nord Ouest (DIRNO) s’est ainsi engagée à nettoyer régulièrement les voies d’accès à la Sud 3 et l’entrée de ville parla rue de la Pierre d’Etat

♦ la Métropole s’est engagée à trouver des solutions pour les déchets situés sur le trottoir en face de l’aire d’accueil des gens du voyage,sur le territoire de Grand-Quevilly mais à proximité directe de Petit-Couronne,et rue du Madrillet

♦ pour empêcher les dépôts sur le terrain du Port Autonome, en contrebas de la rue Pierre Corneille, la Ville installera très prochainement une barrière à l’entrée du chemin du Jardinet pour limiter l’accès aux personnes autorisées.

Un délit passible de sanctions

Le dépôt sauvage de déchets sur la voie publique est un délit passible de sanctions. Tous types de déchets sont concernés :poubelles, mégots, sacs plastiques, matériaux, liquides insalubres… Voici les peines encourues :

♦ si l’auteur de la contravention est verbalisé surplace, une amende forfaitaire est prévue : 68 € si le paiement s’effectue sur le champ ou dans les 45 jours, 180 € au-delà de ce délai

♦ en cas de non paiement ou si la personne conteste l’amende, le juge peut condamner le contrevenant à une amende pouvant aller jusqu’à 450 €

♦ si un véhicule a été utilisé pour transporter ces déchets, l’amende peut aller jusqu’à 1 500 €, tout comme pour l’abandon d’une épave

♦ si le délit porte atteinte à l’environnement(protection des eaux, de la faune), son responsable encourt une amende de plusieurs dizaines de milliers d’euros et une peine de prison.

Tous acteurs de notre cadre de vie

Nous pouvons tous être acteurs de la préservation de notre cadre de vie. Ces dépôts de déchets sont la plupart du temps le fait de personnes extérieures à la commune, et si vous êtes témoins d’une telle incivilité vous pouvez le signaler en notant la plaque d’immatriculation du véhicule concerné.

Rappelons enfin l’existence d’une déchetterie à l’entrée de Grand-Couronne, allée Côte Mutel. Tous les particuliers peuvent aller y déposer gratuitement les déchets suivants : carton, bois, ferraille, gravats,déchets d’équipement électriques et électroniques, verre, ampoules éco et néon,huiles de vidange, encombrants… Elle est ouverte les lundi, mardi, mercredi et samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h30, et vendredi de 9h à 11h45. Pour plus de renseignements, contacter le numéro gratuit Ma Métropole au 0 800 021 021 ou consulter le site www.metropole-rouen-normandie.fr/dechets-dans-la-metropole

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes
 
Haut de page