Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / Finances locales

Services en ligne

Finances locales

Investissements et Métropole au coeur du budget 2015

Le Conseil municipal s’est réuni le jeudi 26 mars, pour adopter le budget de la Ville pour l’année 2015. Un budget, premier de la nouvelle mandature municipale, avec deux modifications majeures :la création de la Métropole Rouen Normandie et la réforme des dotations de l’Etat. D’un montant de 20 176 000€, il s’équilibre en dépenses et en recettes à 17 062 000€ en fonctionnement et 3 114 000€ en investissement. Ce budget, malgré le contexte économique tendu, respecte les engagements pris par la Municipalité auprès des Petit-Couronnais de ne pas augmenter les taux d’imposition communaux de taxe d’habitation et de foncier bâti et non bâti pour la 7e année consécutive. L’adjoint eaux Finances, Nathalie Vallin a détaillé les grandes lignes du budget 2015,notamment les transferts de compétences de la Ville vers la Métropole : la voirie, l’éclairage public, le PLU (Plan Local d’Urbanisme), les activités économiques et les personnels communaux qui travaillaient dans ces domaines.Sans oublier, bien évidemment, les transferts financiers pour 775.000€ auxquels il faut soustraire les 290.000€ de frais de personnels transférés. Quant à la réforme des dotations de l’Etat, elle impacte le budget de la ville 2015 de 300 000€ auxquels il faudra additionner, en 2016 et 2017, des sommes identiques.

 Puis Madame Vallin a mis l’accent sur les orientations politiques qui guident les choix budgétaires de l’année 2015.

Une gestion saine et maîtrisée

Malgré ce contexte difficile, la Municipalité a choisi de privilégier le soutien à l’investissement,important pour l’emploi. L’adjointe aux Finances a rappelé que les marges de manœuvre, pour dégager un autofinancement important (61 % du budget d’investissement), consistaient en la maîtrise des dépenses de fonctionnement tout en conservant un service public de qualité.

L’Education et la jeunesse restent toujours le premier budget communal avec 27 % des dépenses de fonctionnement.

Enfin,la maîtrise de la dette (divisée par 2 en 6 ans) reste aussi au cœur des actions de la ville. Elle est aujourd’hui de 386 €/habitant, quand la moyenne nationale pour les communes de même strate de population est de 881€. Ce quidonne un ratio de désendettement de 2,6 ans quand la moyenne oscille entre 5 et7 ans.

 Améliorer la qualité de vie des Petit-Couronnais

La Ville s’engage en faveur de la solidarité, notamment en faveur de nos aînés et des personnes en difficulté avec le versement d’une subvention au CCAS d’un montant de 1 010 000€.

Quant à l’investissement, il donne priorité au logement avec la poursuite de l’aide à a rénovation au patrimoine de Quevilly Habitant et au cadre de vie, qui représente 38 % du budget. Autre priorité, la rénovation du château des Tourelles pour y installer l’espace Jeunesse et la réhabilitation des bâtiments communaux. Au total, une enveloppe budgétaire d’un montant de 3 114 000€sera consacrée à l’investissement.

D’autres points étaient à l’ordre du jour notamment la refonte des tarifs de location de salles. En effet, afin de correspondre au plus près de la réalité des locations de salles, les tarifs ont été revus par exemple un forfait week-end a été mis en place à la place d’un tarif journée pour les particuliers ainsi que des pénalités en cas de dégradation constatée. Enfin, les élus municipaux ont adopté la Charte des nouveaux Conseils Consultatifs d’Animation. (Voir article de présentation des CCA lien).

:

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes
 
Haut de page