Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / Cérémonie des voeux

Services en ligne

Cérémonie des voeux

Construire une ville de plus en plus attractive et dynamique

Le Maire Dominique Randon a présenté ses vœux à la population jeudi 14 janvier au Sillon, entouré des élus municipaux, du Sénateur Didier Marie, du Député Guillaume Bachelay, des Conseillers départementaux Tacko Diallo et Nicolas Rouly, et de Maires des communes voisines. Il a adressé ses vœux de bonheur, santé et prospérité à tous les Petit-Couronnais, avant de dresser les perspectives de l’année 2016.

Logements et emplois

«Je constate tout d’abord que Petit-Couronne devient une ville de plus en plus attractive et dynamique. Des projets de construction de petits collectifs vont voir le jour dans la ville, rue Aristide Briand avec Quevilly Habitat et Lance Immobilier,rue Pierre et Marie Curie sur les terrains Troletti avec Bouygues et Habitat 76,qui allieront logements solidaires et accession à la propriété.

Une autre bonne nouvelle en ce début d’année est le déploiement de la fibre optique par Orange, avec une 1ère armoire posée en décembre dernier. 8 secteurs de la ville vont être concernés en 2016 et pourront bénéficier de la fibre. Les 5 derniers secteurs le seront dans la foulée.

D’autre part, le projet de Valgo, le nouveau propriétaire de notre site industriel, avance.

La zone d’innovation des couronnes, c’est l'aménagement prochain d’une zone d'activités économique entre les communes de Petit et Grand-Couronne, qui devrait permettre le maintien d'entreprises sur nos deux communes, mais aussi l'implantation de nouvelles.

Nos deux communes ont délivré les permis d’aménager.

Bolloré Energie a acquis la partie stockage entre la voie SNCF et le Milthuit en fin d’année 2015. Outre les stocks stratégiques de l’Etat, toujours en cours de négociation, l’entreprise doit construire une nouvelle gare routière et un bâtiment administratif.

Valgo devrait créer dans les mois qui viennent une trentaine d’emplois supplémentaires, grâce à l'installation de 2 laboratoires :celui de recherche et de développement et la création d'un laboratoire d'analyse de l'amiante.

De plus, cette entreprise, au-delà de sa vocation première de transformation de ce site pétrochimique, a mis en place un partenariat avec l’INSA pour la création d’un mastère qui formera des professionnels opérationnels capables de gérer le démantèlement et la valorisation des sites industriels.

Nos quais bougent également, avec l’installation d’un silo à grains par la société Beuzelin, une entreprise familiale, 3e collecteur français privé, il sera opérationnel dans quelques semaines ; la construction de 2 entrepôts de stockage par la société Surveyfert, spécialisée dans la logistique portuaire ; les projets du Grand Port Maritime de Rouen pour valoriser et développer l’emploi sur ses terrains en bordure du boulevard Maritime. »

Réalisations 2015 et projets 2016

«La Ville a également investi cette année comme d’habitude pour la préservation de son patrimoine. Au-delà des habituels travaux estivaux dans les écoles et à l’Archipel, nous avons rafraîchi notre dojo Fabien Canu. Notre plus gros chantier a été la transformation du Château des Tourelles en Espace Jeunesse. C’est un projet très important pour moi car il a pour objectif de proposer à nos jeunes de meilleures conditions d’accueil et d’activités. Nous allons y développer également un espace d’informations afin que les jeunes viennent poser leurs questions et se renseigner sur les filières qui recrutent. Nous en ferons aussi un espace de dialogue et d’écoute, un espace citoyen.

 Nous allons également créer un Espace Infos Seniors à la résidence des Couronniers. Ce lieu ressource favorisera les échanges et l’accompagnement de tout senior ou toute personne de son entourage familial qui se pose des questions sur la santé, le bien-être, les soins à domicile, l’hospitalisation, la retraite, etc.

Concernant plus particulièrement nos équipements, nous allons lancer en 2016 un diagnostic pour la réhabilitation de l’Archipel.Il nous faut, peut-être, le moderniser, mais surtout le remettre aux normes, tant au niveau de son infrastructure vieillissante que de ses équipements techniques, en passant par la rénovation des vestiaires, du hall d’entrée, de ses bassins. Cette étude devrait nous permettre, si les coûts sont supportables,de  lancer ces travaux fin 2017. Dans le cas contraire, nous devrons nous interroger sur des projets de mutualisation avec d’autres collectivités.

Chaque bâtiment, des écoles aux salles de sport, aux structures administratives ou techniques, devra faire l’objet d’un diagnostic global pour pouvoir réaliser des travaux et de faire ainsi des économies d’énergie. 2016 verra également le lancement de notre Agenda d’Accessibilité Programmé ».

Maintenir la fiscalité locale et les services

«Mais pour investir, il nous faut dégager de l’autofinancement. Nos recettes ont baissé de 1,3 million d’euros entre 2014 e 2015, et baisseront encore cette année de 350 000 euros. Nous ne pouvons donc que continuer à réduire nos dépenses de fonctionnement, sinon ce seront les impôts des Petit-Couronnais qui devront compenser ces pertes. Sans plan d’économie, il nous faudrait augmenter de 9 % à 10 % nos taux communaux. Ce n’est pas l’orientation prise. Et même si nous devons réduire notre train de vie, je tiens à maintenir les services essentiels pour la population. »

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes
 
Haut de page