Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / 2016 : deux régions en une

Services en ligne

2016 : deux régions en une

La loi du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des Régions définit une nouvelle carte de France à 13 régions. La Haute-Normandie directement concernée par cette évolution institutionnelle fusionnera avec la Basse-Normandie et deviendra la Région Normandie au 1erjanvier 2016, avec une mutualisation de leurs compétences et une harmonisation de leurs politiques.

Actuellement les deux administrations travaillent de manière concertée sur des chantiers prioritaires identifiés grâce aux travaux des 2 Conseils économiques, sociaux et environnementaux régionaux (CESER).

L’objectif de ce travail est d’harmoniser les politiques régionales, d’optimiser les aides aux entreprises, et de faire des économies d’échelle pour mieux dépenser les deniers publics sans nuire à la qualité du service rendu.

Parmi quelques avancées significatives, on peut citer : le lancement d’un groupement de commande publique commun à tous les lycées normands, le renforcement des liaisons ferroviaires (amélioration de la liaison Rouen-Caen), le rapprochement des dispositifs régionaux bénéficiant aux citoyens (abonnement en faveur des usagers des transports collectifs, bourses sanitaires et sociales, cartes de réduction en faveur des jeunes..), la mise en place du service public régional de l’orientation pour optimiser l’articulation entre l’emploi, la formation professionnelle et l’orientation, le développement partagé des énergies marines renouvelables, la mise en place d’un Fonds Régional d’Innovation Normand pour simplifier les aides aux entreprises…

L’union fait la force !

C’est un changement important pour le territoire et ses habitants et une opportunité historique.

La nouvelle Normandie sera composée de 5 départements : Seine-Maritime, Eure, Orne,Manche et Calvados. Elle s’étendra sur 29 907 km2 avec une densité de 109 habitants au km2, comprendra 3232 communes et 3 300 0000 d’habitants.

Célèbre pour les plages du Débarquement, le Mont-Saint-Michel, les tapisseries de Bayeux, les Falaises d’Etretat, les planches de Deauville, les fromages normands et le cidre, l’Impressionnisme…La grande région disposera d’atouts exceptionnels et son attractivité s’en trouvera renforcée sur la scène européenne et internationale.

Elle disposera d’un littoral qui s’étend sur 700 km, des ports de plaisance (Caen-Ouistreham, Fécamp….), des filières d’excellence comme les énergies marines renouvelables, des ports maritimes, fluviaux (Rouen, Le Havre, Cherbourg, Honfleur…).

Au quotidien

Comme aujourd’hui,la future Normandie aura en charge le fonctionnement des lycées publics d’enseignement général et professionnel (Construction, équipement et entretien des bâtiments). Elle interviendra au niveau du développement économique (sa compétence principale) : accompagnement à la création et au développement des petites et moyennes entreprises, soutien aux laboratoires de recherche.

Elle soutiendra la formation professionnelle et l’apprentissage en aidant les jeunes chercheurs,les apprentis, les demandeurs d’emploi en formation. Elle donnera un coup depouce pour l’accès à la culture et aux loisirs des jeunes de 13 à 25 ans.

 C’est aussi :

♣ 25 nouvelles rames Regiolis mises en circulation

♣ 25 000 demandeurs d’emploi en formation

♣ 25 000 apprentis formés

Elections Régionales

Les 6 et 13 décembre prochains, les Normands seront appelés aux urnes pour désigner les 102 futurs conseillers régionaux. 

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes
 
Haut de page